L’ADAI : une page de ma vie qui arrive à son terme …

Après des années au sein de l’ADAI dont deux mandats en tant que Président, j’ai décidé de me livrer à d’autres aventures : toute belle chose ayant une fin !

 

Le 14 juin 2011, pendant l’assemblé général de l’ADAI, j’ai présenté le Bilan Moral de l’association. Des moments très émouvants qui m’ont fait revivre beaucoup d’anecdotes et tant de souvenirs que je garde dans mon jardin secret au fond de mon cœur.

 

Pendant mes deux mandats je n’ai économisé aucun effort et grâce au soutien des fidèles de l’association et à ses membres actifs nous avons pu réaliser de très belles choses.

 

Je suis persuadé que l’ADAI arrive à un cap qu’elle n’a jamais atteint sur tous les niveaux : professionnalisme, notoriété, relationnel…et bien d’autres.

Tant de choses qui nous tenaient à cœur depuis des années ont pu voir le jour :

  • Une expansion fulgurante de l’association (Toulouse, Poitier, Tunisie…Paris étant le siège de l’Association mère),
  • Une trésorerie qui a plus que triplé pendant les deux mandats : des fonds propres qui donnent des ailes à l’association qui pourra ainsi oser faire plus de choses.

 

L’ADAI a aussi vécu la révolution Tunisienne comme il se doit et a essayé d’être à la hauteur en s’engageant dans la construction de la Tunisie via des projets concrets mais aussi en mettant en valeur son Martyr : le docteur Hatem Bettaher.

 

Il serait difficile de résumer toutes les grandes réalisations de l’ADAI dans cet article. Je vous propose de consulter :

  • Le Bilan Moral (lien)
  • Ainsi que le Bilan Financier présenté par notre Trésorier Raed Ellouz : ( lien)

 

Un vrai travail de continuité a été mené plus que jamais dans l’espoir d’instaurer un travail stratégique de long terme et afin de faciliter la tache des prochaines équipes.

Avec plus de moyens et de projets, la nouvelle équipe est bien armée et a toute ses chances pour nous faire rêver ! Je lui souhaite une bonne chance et un bon parcours.

 

Pour finir, je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont accordé leur confiance pour ces deux mandats. Je me suis donné sans pitié et c’est ainsi que j’ai décidé de céder ma place tout en ayant la conscience tranquille… il est temps de me reposer un peu :)

 

Saber Trabelsi

Président de l’ADAI (2009-2011)

 

Laisser un commentaire

*