La transition démocratique en Tunisie

Le 23 octobre 2011, les Tunisiens sont appelés à élire l’assemblée constituante. Ce vote est important car il va déterminer la feuille de route du processus de transition démocratique de la Tunisie. Le débat est intense entre les tunisiens et l’air de liberté a donné lieu à des manifestations d’idées, parfois divergentes, et par conséquent à des oppositions, parfois violentes.

Avant d’élire, il est important de connaître les partis mais aussi avoir une vision globale de la situation du pays et de se poser les questions suivantes :

  • Quel sens et mission donner à la politique en Tunisie?
  • Quels sont les sujets que la politique doit traiter en priorité : la religion, les problèmes de société, l’économie ?

Une réponse claire à ces questions doit précéder le choix du parti.

En deuxième étape, il faut connaître les partis politiques et comprendre leurs visions. Il faut aussi s’assurer que les présidentiables connaissent bien les problèmes du pays et ont réfléchi à des programmes précis pour les résoudre. Malheureusement, jusqu’à aujourd’hui, les partis politiques tunisiens manquent de communication sur les détails de leur programme. Et les débats politiques à la télé tournent toujours autour du même sujet : l’ancien régime. Quand est-ce qu’on va regarder des débats sur le chômage et les moyens de le réduire ? Pour garantir un bon déroulement des élections et des résultats prometteurs pour notre pays, il faut plus de transparence de la part des partis et plus de discernement de la part des électeurs.

 

 

Ayoub LASSOUED

IPEST 2008 – 2010

Phelma 2013

 

Laisser un commentaire

*