Communiqué de presse: Concert de soutien au peuple Tunisien en solidarité avec les femmes « potières de Sejnane »

Dans la construction de notre nouvelle Tunisie, tout le monde essaie de faire de son mieux pour booster la vie sociale et économique de notre cher pays. L’ADAI essaie de joindre l’utile à l’agréable, elle co-organise avec des associations partenaires réunies au sein d’un collectif (ACTIF [Association des Compétences Tunisiennes Innovantes de France], Association de soutien au peuple Tunisien, Le pays vert et Tunisie sans Frontière), un concert de solidarité au peuple tunisien qui se tiendra dans les locaux de la Mairie de Paris, le vendredi 29 avril à partir de 19h. Objectif pour ces associations : réunir des fonds pour participer au financement d’un projet innovant de microcrédit responsabilisant en solidarité avec les femmes « potières de Sejnane », village tunisien qui doit aujourd’hui faire face à d’importantes difficultés.

Un concert solidaire pour récolter des fonds


En présence de Bertrand Delanoë, Maire de Paris, ce sont près de 650 personnes qui sont attendues à l’Hôtel de ville, dans le 4ème arrondissement de Paris, vendredi 29 mars 2011 à 19h. Cet événement sera également l’occasion de faire découvrir la culture musicale Tunisienne autour d’artistes de renommée qui se sont réunis en solidarité avec le peuple tunisien.

Au programme :

  • 19h : exposition des photos de la révolution tunisienne réalisée par Amine Boussoffara éminent photographe tunisien
  • Allocution de Bertrand Delanoë, maire de Paris et présentation des associations organisatrices
  • 19h30 début des festivités avec la participation des artistes musiciens :
    • Emel Mathlouthi
    • Syrine Ben Moussa
    • Groupe Samsa
    • Patricia Attallah
  • Cocktail + Tombola (avec des cadeaux comme un séjour luxueux en Tunisie)

Tarifs : 20 € entrée + consommation (l’intégralité de la somme sera reversé au projet)

Pour s’inscrire et reverser des dons : Par mail ou téléphone:

  • Abdennaceur Laaradh: abdennaceur.laaradh@ipestien.org   (06 60 50 87 73)
  • Saber Trabelsi: saber.trabelsi@ipestien.org   (06 22 28 36 68)
  • Mouna Hasnaoui: mouna.hasnaoui@ipestien.org   (06 32 02 01 18)
  • Amina Safi: amina.safi@ipestien.org   (06 21 20 88 81)
  • Raed Ellouz: raed.ellouz@ipestien.org   (06 15 77 89 38)
  • Samih ELJ: samih.elj@ipestien.org (06 67 71 99 82)

En nouant un partenariat avec une association locale, les organisateurs vont pouvoir transférer les fonds en Tunisie et lancer l’opération microcrédit.
Le microcrédit responsabilisant, une opération de solidarité sans précédent La Tunisie doit faire face aujourd’hui à des inégalités flagrantes entre les territoires. Des zones rurales excentrées sont appauvries, sans aucune ressource et oubliées par le gouvernement tunisien depuis des décennies. Depuis la révolution de Janvier, cette situation s’est aggravée, c’est le cas pour le village de Sejnane, qui abrite des artistes qu’on appelle « les potières de Sejnane », ces femmes artisanes fabriquent des poteries artisanales aux motifs berbères sculptées et moulées à la main, un art peu commun et admiré par tous au Maghreb et au delà. Déserté par les touristes qui sont les principaux acheteurs de ces poteries et ne bénéficiant pas d’opérations de promotion, le village de Sejnane subit une crise sans précédent. Le projet de microcrédit sous forme de capital dynamique générateur de valeur proposé par ACTIF et ses partenaires, peut aider ces femmes à redémarrer leur activité avec pour chacune des potières la possibilité de reprendre la main sur leur village qu’elles nourissent et font vivre grâce à leur art.

Nabil Benghanem, Président de l’association ACTIF explique : « Ces femmes font vivre leur famille et font tourner l’économie du village, sans savoir lire ou écrire pour la plupart, elles ont souvent de très fortes responsabilités. Notre projet consiste simplement en un coup de pouce

, grâce à ce système de microcrédit responsabilisant, elles pourraient financer leurs besoins en termes de matériaux et de distribution de leurs produits et leur remboursement servira à financer les besoins d’autres artisanes potières dans le besoin. Nous sommes persuadés que ce système innovant d’aide au développement peut fonctionner, les acteurs locaux que nous avons rencontrés en sont également convaincus. De plus leur art doit absolument continuer à perdurer, cela fait partie du patrimoine tunisien et ce sont des artistes talentueuses qui en vivent.» .

 

 

 

Affiche concert 29/04/2011

Présentation des associations partenaires de l’ADAI :

ACTIF : Née en décembre 2004 l’association à but non lucratif est née  de la volonté de se

s membres fondateurs de créer un espace de dialogue, de créativité et de création dans divers domaines entre la France et la Tunisie. ACTIF puise sa force dans l’implication et la diversité des expertises de ses50 membres. Elle s’est fixée comme objectif de mettre en œuvre tous les moyens possibles afin de promouvoir et réaliser des actions d’innovation en matière de nouvelles technologies, d’économie, de culture, d’humanitaire et d’aide au développement. Forte de l’expertise de ses membres et de son puissant réseau tissé au fil des années, ACTIF a su réaliser des projets Franco-Tunisiens et Tuniso-Français de grande envergure qui ont permis aux deux pays de travailler en étroite collaboration et dans un intérêt économique commun. A travers sa double culture puisée des deux rives de la méditerranée, l’association constitue un acteur important dans la création de plateforme d’échange entre l’Europe et le Maghreb en général, et plus précisément entre la France et la Tunisie. Pour plus de précisions www.actifs-asso.org

Le Pays Vert : présidée par Monique LONGERSTAY, cette association travaille à la réalisation de projets économiques et touristiques communs. Le Pays Vert milite avant tout pour le développement durable et harmonieux du Nord-Ouest tunisien. Actuellement, elle rend visite et apporte des aides humanitaires aux familles de Martyrs à Sidi Bouzid, Rgueb, Menzel Bouzayen et Kasserine.

A propos de l’association de soutien au peuple tunisien :c’est une association à but non lucratif récente, elle vient de déposer son statut. Constitué de franco-Tunisiens ayant  pour projet de créer des événements festifs à but humanitaire, cette structure s’associe sur différents projets à  d’autres associations plus expérimentées, pour apporter son soutien.

Tunisie Sans Frontières (TSF) a pour objectif de c

réer un réseau des Tunisiens, Franco-Tunisiens et amis de la Tunisie en France pour créer des passerelles et des échanges entre la France et la Tunisie, promouvoir la Tunisie sous tous ses aspects en France. Elle a aussi pour objet de développer et produire toutes sortes d’initiatives autour de la Tunisie, à savoir l’organisation d’événements, d’activités culturelles, de manifestations publiques, de voyages, conférence, concerts, dîners, débats, conférences, etc… http://www.tunisiesansfrontieres.com

 

 

Saber TRABELSI
Président de l’ADAI
Saber.trabelsi@ipestien.org
06 22 28 36 68

Laisser un commentaire

*